Le futur de Nike d’après son CEO Mark Parker

Partagez cet article Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

Nike espère atteindre un chiffre d’affaire annuel de 50 milliards d’ici 2020

Nike est une entreprise conçue pour la croissance car elle apporte un degré de service à 360° à ses clients. Les consommateurs sont plus exigeants que jamais. Ils attendent une offre personnalisée, un accès total et ils le veulent sans attendre. C’est la raison pour laquelle Nike investit dans le digital afin de créer des connections authentiques au moyen de produits jamais vus et d’expériences inoubliables.

Nike ouvre un nouveau centre dédié à l’innovation

Un nouveau hub dédié à l’innovation verra prochainement le jour au siège mondial de Nike : le Nike Advanced Product Creation Center. 125 000m2 conçus pour abriter les technologies les plus innovantes en matière de fabrication et de design : de nouvelles machines à tisser pour le Flyknit et des imprimantes 3D, le tout automatisé. Les équipes produits seront situées à proximité pour être au plus proche de la chaîne de prototypage. Cette proximité est révolutionnaire pour Nike qui avait l’habitude de réaliser ses échantillons en Asie. Avec le Nike Advanced Product Creation Center, le prototypage est ainsi accéléré et la communication entre les différentes équipes facilitée, ce qui permettra d’offrir au consommateur un choix plus grand, plus personnalisable et une livraison plus rapide.

Nike prévoit d’étendre la marque Jordan au-delà du basketball pour doubler les ventes

Michael Jordan transcende le sport et la culture, peu importe le sexe, l’âge ou la situation géographique. Par définition, il est une légende vivante. Aujourd’hui, la marque Jordan sert les athlètes avec des produits innovants conçus pour le basketball. Mais la majorité du business de la marque est réalisé aux États-Unis, sur un sport et avec un seul type de produit (le footwear) pour homme. Pour Nike, cela représente une opportunité immense. Le temps est venu pour la marque Jordan de sortir du scope du basketball. Des actions récentes, comme le partenariat avec l’Université du Michigan et la mise en place de la Fondation pour l’entraînement des Young Athletes ont entamé la transition de la marque Jordan et conforté Nike sur le potentiel de croissance de la franchise. Aujourd’hui, Nike prévoit d’accélérer la croissance de la marque Jordan séparément de Nike Basketball pour atteindre 4,5 milliards de dollars d’ici l’année fiscale 2020.

Nike-Jordan-Brand

Nike cherche à enflammer la culture sneaker auprès des femmes

Aujourd’hui, le business lié à la culture sneaker féminine représente 5,7 milliards de dollars. Au cours des 5 prochaines années, Nike s’attend à une croissance jusqu’à 11 milliards, ce qui prouve que cette catégorie est plus que prometteuse. Une grande partie de ce succès réside dans les services dédiés aux consommatrices. Ce business est en plein boom, avec six styles de sneakers pour femme générant plus de 100 millions de dollars chacun.

Nike Air Max Shiho Nakamura

Nike collabore avec DreamWorks pour changer sa façon de concevoir les produits

Nike s’associe avec DreamWorks et leur toute nouvelle filiale technologique NOVA. Grâce à la plateforme de visualisation NOVA, Nike a désormais la possibilité de construire un système de design digital en 3 dimensions ce qui va profondément changer le processus de conception des produits. Ce partenariat va non seulement ouvrir l’éventail des possibles pour les designers de chez Nike mais aussi permettre un prototypage ultra rapide grâce à l’impression digitale et à la visualisation 3D.

La technologie Flyknit de Nike, une franchise qui touche le milliard

Lors des Jeux Olympiques de 2012, Nike à dévoilé une nouvelle technologie : le Flyknit, qui confère légèreté ultime et résistance. Au printemps 2013, Nike avait déjà commercialisé plus de 330 000 paires de Flyknit. À l’Automne 2013, 6 modèles étaient conçus au moyen de cette technologie. Cet Automne, 3 ans seulement après avoir introduit ce concept révolutionnaire inspiré du tricot, Nike a étendu son offre à 28 modèles. 10 années ont été nécessaires pour élever la franchise Nike Free à 1 milliard de dollars. Pour le Flyknit, cela n’a pris que 4 ans.

Nike Flyknit

La Chine, le prochain territoire à conquérir pour Nike

Nike avait annoncé son ambition d’être numéro 1 en Chine. C’est désormais chose faite, avec un chiffre d’affaire en croissance de presque 600 millions de dollars, soit +24% sur les deux dernières années. Le secret de ce succès tient en un mot : la segmentation. Nike a ainsi établi une stratégie claire en se concentrant sur une cible précise, quelques catégories, et des villes clés.

L’année dernière, Nike a expédié près de 1,1 milliard de produits

Envoyer le bon produit au bon endroit au bon moment est un processus qui implique aujourd’hui environ 700 usines et 58 centres de distribution pour une livraison auprès des quelques 20 000 comptes et 110 000 magasins.

Nike Store

Nike automatise la peinture des semelles

Nike déploie actuellement un projet d’automatisation, grâce à la robotique, du processus de peinture de la semelle. Dans le passé, cela impliquait l’utilisation de bandes autocollantes pour s’assurer que la peinture recouvrait uniquement les zones souhaitées. Cette technique générait de nombreux déchets et surtout elle était extrêmement lente. Les ingénieurs ont depuis développé une solution robotique pour appliquer la peinture. Ces projets de modernisation commencent à avoir un réel impact sur la productivité et la profitabilité de l’entreprise.

Nike travaille sur un système d’impression 3D pour la semelle d’amorti

Nike a récemment fait une série de découvertes liées au design et à la fabrication grâce à l’impression 3D, qui pourrait donner naissance à un système d’amorti complètement nouveau, personnel et conçu pour la performance. Cela permettrait de mieux optimiser et de personnaliser la semelle d’amorti pour chaque athlète.

Nike Zoom Air

Nike investit plus d’un 1 milliard de dollars sur des matériaux qui ne sont pas utilisés dans ses produits

Nike cherche à développer de nouvelles méthodes de fabrication afin de réduire de façon significative la production de déchets. Plutôt que de procéder par élimination de matière, une nouvelle technique consisterait en l’assemblage des parties nécessaires à la fabrication du produit final et limiterait la facture s’élevant aujourd’hui à plus d’1 milliard de dollar dépensé en “chutes” de matériaux.

Nike étudie minutieusement une façon de rendre ses produits plus premiums

Le prix des produits est fixé en fonction de la perception qu’ont les clients du produit. Nike a cherché à comprendre ce phénomène grâce à une analyse scientifique. Une étude récente a été menée sur les shorts et après examen et benchmark de tous les shorts disponibles sur le marché concurrentiel, Nike a interrogé les consommateurs pour comprendre pourquoi ils étaient prêts à dépenser plus pour tel ou tel produit, quels détails leur donnaient plus de valeur à leur yeux, etc. C’est en se basant sur les résultats de ces enquêtes que Nike pourra déterminer de façon plus scientifique les éléments et les bénéfices produits que ses perçus par ses clients comme premium.

Plus d’infos sur le 2015 Investor Day.

Partagez cet article Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone
One Comment
  1. Pingback: Le futur de Nike d’après son CEO M...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *